Se souvenir...

                - Maintenir la Mémoire -


Extraits d'un article écrit par le journaliste Alistair Forbe, dans le « Daily Mail », après la libération :
« Nous les Britanniques et les Américains, avant tout, nous devons aux Forces Françaises de l'Intérieur, une dette de reconnaissance. Elles ont sauvé par leur action des milliers de vies, épargné à nos troupes des semaines de durs combats.
Nous leur devons ensuite notre admiration car bien des fois les soldats du maquis ont été les seuls soldats alliés à ne jamais perdre le contact avec l'ennemi. Et nous leur devons enfin, à mon avis des excuses. Nous avons été trop longtemps aveugles à la force de l'arme qui, de l'autre côté de la Manche, était à la disposition de la cause alliée.

Déclaration du général Eisenhower, commandant en chef des Forces interalliées
« Notre Etat-Major estimait qu'au cours de la campagne de France, les Forces Françaises de l'Intérieur équivaudraient à 15 divisions ; l'aide considérable qu'elles nous apportèrent, en facilitant la rapidité de notre avance, a justifié ce point de vue…
Sans eux (les résistants), la libération de la France et la défaite de l'ennemi en Europe occidentale auraient été bien plus longues, bien plus pénibles et nous auraient coûté davantage de pertes »

Lettre en date du 31 mai 1945 adressée par le général Eisenhower au général Gubbins, chef du
Special Operations Executive
« En aucune guerre antérieure et sur aucun autre théâtre d'opérations au cours de cette guerre, les forces de résistance n'ont été aussi étroitement intégrées à l'effort militaire principal. S'il n'a pu être établi une évaluation définitive de la valeur opérationnelle de l'action de la Résistance, je considère néanmoins que le sabotage des communications ferroviaires de l'ennemi, le harcèlement des colonnes allemandes sur les routes, la pression continue et croissante exercée sur l'économie de guerre allemande et ses services de sécurité intérieure, par les forces organisées de résistance à travers toute l'Europe occupée, ont été pour une grande part dans notre victoire complète. »

Déclaration du général Marshall, chef d'Etat-major général des armées américaines
« La Résistance a dépassé toutes nos prévisions. C'est elle qui, en retardant l'arrivée des renforts allemands et en empêchant le regroupement des divisions ennemies à l'intérieur a assuré le succès de nos débarquements. Sans vos troupes du maquis, tout était compromis.
Les troupes ennemies se déplaçant en Normandie, au sud de la zone de combat, sont systématiquement harcelées par les hommes du maquis, et avec une telle vigueur, qu'on peut dire que l'armée allemande, en France, a été prise entre deux feux. Les renseignements qui arrivent de plus en plus nombreux, montrent que les groupes organisés de la Résistance font tout ce qu'on attendait d'eux et même davantage. »


              

Un groupe du maquis de NASBINALS (Lozere)
Photo transmise par MME RISPAL de NASBINALS
Maquis BIR-HAKEIM - Le groupe d'artificiers anglais
Ce groupe d'artificiers parachutés dans la région le 17 août 1944 pour faire sauter les ponts de l'hérault.
Mémorial de LA PEZADE (Aveyron)
23 maquisards du maquis Paul CLAIE et un aviateur américain tombés en ces lieux lors du repli des allemands le 23 août 44.
ST. ANTON AUTRICHE 1945
Le général de LATTRE passe en revue une Compagnie de maquisards engagés volontaires à la B.L.L/80°R.I.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

20.02 | 18:20

Bonsoir, Mon Père Marc Petit a été un des rares soldats du 80 RI à ne pas être fait prisonnier dans l'Aisne en compagnie de l'aumônier du régiment. rens SVP

...
29.12 | 20:51

Bonsoir je voulais savoir si l'amicale du 80 RI est toujours actif ?
Le frère de mon arrière grand-père était au 80 Ri et mort le 12.06.1940 à Lans (89)...

...
07.10 | 13:29

Bonjour je suis le fils de MR GARCIA HYPPOLITO faisant parti de ce maquis . Sauvé grace a son anniversaire le 22 aout 1944 j'aimerais + de renseignements merci

...
29.08 | 00:31

Bravo pour cette oeuvre de mémoire; Claire Berton, nièce du sculpteur Louis Bancel, qui érigea le Monument aux Déportés de Buchenwald au Père Lachaise;

...
Vous aimez cette page